Lenglet, Bézard et l’oxygène des Caïmans

Le directeur du Trésor, Bruno Bézard, quitte son poste pour un fonds d’investissement franco-chinois. De quoi se plaint-on ? C’est très bien, ces allers et retours entre l’administration et la finance. Très bien : ça « oxygène » la haute administration. C’est le célèbre pneumologue François Lenglet qui l’analyse ainsi ce matin, pour les auditeurs de RTL qui pourraient en être troublés. Elle a besoin d’être « oxygénée », la haute fonction publique, toute confinée qu’elle est dans les miasmes de l’intérêt général, et les puanteurs de la gestion de l’argent public. Vive l’oxygène des Caïmans. (Arrêt sur Images, 25/05/16)