Sapin décore Bézard malgré son pantouflage controversé

« En somme, Bruno Bézard ne va pas seulement passer dans un fonds financier chinois qui travaille avec de l’argent public français émanant au moins en partie d’un établissement public dont il était membre de la commission de surveillance. De surcroît, lui qui a été directeur général des finances publiques du 1er août 2012 au 28 juin 2014, et donc en charge de la lutte contre la fraude fiscale, va passer dans un fonds financier qui a une implantation dans l’un des paradis fiscaux les plus controversés. » (Mediapart, 07/06/16)

…Et tout ça vaut bien les insignes d’officier de l’ordre du Mérite!

Lenglet, Bézard et l’oxygène des Caïmans

Le directeur du Trésor, Bruno Bézard, quitte son poste pour un fonds d’investissement franco-chinois. De quoi se plaint-on ? C’est très bien, ces allers et retours entre l’administration et la finance. Très bien : ça « oxygène » la haute administration. C’est le célèbre pneumologue François Lenglet qui l’analyse ainsi ce matin, pour les auditeurs de RTL qui pourraient en être troublés. Elle a besoin d’être « oxygénée », la haute fonction publique, toute confinée qu’elle est dans les miasmes de l’intérêt général, et les puanteurs de la gestion de l’argent public. Vive l’oxygène des Caïmans. (Arrêt sur Images, 25/05/16)